Stop aux violences sexuelles
Particulièrement sensible à la question des violences sexuelles, je me suis engagé dans l'association Stop aux violences sexuelles, fondée par le Dr. Violaine Guérin, et je me forme en continu à l'accueil et l'accompagnement des victimes. En France, plus d'une femme sur quatre et d'un homme sur six sont victimes d'agressions sexuelles, qui sont généralement perpétrées par des proches (80% des cas) en situation de pouvoir : parents, enseignants, médecins, voire thérapeutes…
Une bombe à fragmentation
L'agression sexuelle, telle une grenade, désintègre la victime par son effet de bombe à fragmentation. Les conséquences sont multiples et continuent d'œuvrer des années après les faits, parfois de façon souterraine. Car, simultanément, les mécanismes de protection de la personne déclenchent et entretiennent une amnésie traumatique qui empêche la victime d'accéder au souvenir de l'agression subie. Lorsque la mémoire revient, c'est souvent par petits bouts et de façon confuse, étrange, voire inquiétante. Et la personne ne sait plus qui elle est vraiment, puisqu'elle se découvre un passé jusqu'ici ignoré.
Un accompagnement spécifique
Il existe un accompagnement spécifique aux victimes d'agressions sexuelles qui leur permet de retrouver progressivement leur unité, de revenir à leur identité et de retrouver, au bout du chemin, la joie d'être inhérente au fait d'être en vie. Les outils de la psychologie biodynamique sont particulièrement bien adaptés à cet accompagnement, car ils favorisent la réappropriation du corps par la personne. La prise en charge pluridisciplinaire mise au point par le Dr. Guérin permet d'encadrer la victime au sein d'un parcours de soins spécifique et personnalisé en fonction des difficultés propres à chacun.