Des métiers de communication
La qualité et la complexité des relations humaines, le lien avec l'autre et avec notre environnement, le partage de ce qui nous guide dans notre vie, voilà ce qui m'agit depuis toujours. Et voilà pourquoi j'ai exercé pendant plus de vingt ans des métiers de communication, tournés vers l'humain : journaliste, traducteur, enseignant, chef d'entreprise…
L'approche biodynamique
Puis, j'ai entrepris une thérapie afin de comprendre ce qui me freinait à un moment de mon existence particulièrement riche de souffrances. L'approche biodynamique m'a ouvert un mode de compréhension large, qui ne repose pas uniquement sur l'intellect, le mental, mais prend aussi en compte mon fonctionnement corporel et spirituel. Peu à peu, je me suis débarrassé de mes craintes, de mes limitations acquises, et j'ai redécouvert la partie intuitive de moi, qui est reliée au monde, qui a confiance. J'ai traversé mes peurs et j'ai rencontré ma sécurité intérieure.
Être thérapeute corporel
Aujourd'hui, je suis thérapeute psychocorporel biodynamique. J'accueille ceux qui souhaitent être accompagnés pour affronter une période difficile, pour se mobiliser en vue d'atteindre un objectif précis, pour se recentrer sur la partie la plus authentique d'eux-mêmes, ou juste pour partager un questionnement. Je poursuis aussi mon propre chemin de découverte, en me formant à l'aide aux victimes de violences sexuelles, en pratiquant la Danse des cinq rythmes, et en assistant un enseignant de Tantra.
Se relier à la vie par le massage
Se relier à la vie, c'est avant tout se reconnecter aux instants de bonheur, au plaisir, à la joie. Joie d'être, tout simplement. Pour nous emmener à cet endroit de bonheur simple d'exister, le meilleur véhicule, c'est le corps. Voilà pourquoi les séances de psychologie biodynamique comportent si souvent du massage. Car le massage sensible, respectueux de la personne, doux et profond à la fois, a cette extraordinaire capacité de nous ramener au plus profond de nous-mêmes, à cet endroit de sécurité où nous pouvons lâcher prise en confiance. Expérimenter cette sécurité, ce lâcher-prise, ce retour à soi, c'est, peu à peu, reprendre contact avec son être intérieur. Plus nous revenons à cet endroit, plus nous nous retrouvons, et plus nous gagnons en sécurité paisible dans le monde.