Les violences sexuelles

En France, plus d’une femme sur quatre et d’un homme sur six sont victimes d’agressions sexuelles, qui sont généralement perpétrées par des proches (80% des cas) en situation de pouvoir : parents, enseignants, médecins, voire thérapeutes…

Une bombe à fragmentation

L’agression sexuelle, telle une grenade, désintègre la victime par son effet de bombe à fragmentation. Les conséquences sont multiples et continuent d’œuvrer des années après les faits, parfois de façon souterraine. Car, simultanément, les mécanismes de protection de la personne déclenchent et entretiennent une amnésie traumatique qui empêche la victime d’accéder au souvenir de l’agression subie. Lorsque la mémoire revient, c’est souvent par petits bouts et de façon confuse, étrange, voire inquiétante. Et la personne ne sait plus qui elle est vraiment, puisqu’elle se découvre un passé jusqu’ici ignoré.

Un accompagnement spécifique

Il existe un accompagnement spécifique aux victimes d’agressions sexuelles qui leur permet de retrouver progressivement leur unité, de revenir à leur identité et de retrouver, au bout du chemin, la joie d’être inhérente au fait d’être en vie. Les outils de la psychologie biodynamique sont particulièrement bien adaptés à cet accompagnement, car ils favorisent la réappropriation du corps par la personne.

Stop aux violences sexuelles

Particulièrement sensible à la question des violences sexuelles, je me suis engagé il y a plusieurs années dans l’association Stop aux violences sexuelles, fondée par le Dr. Violaine Guérin. J’ai suivi en 2015 la formation généraliste qu’elle propose sur le sujet, intitulée « Les bases de la connaissance en matière de violences sexuelles ». J’ai également participé à la formation de spécialisation « Accompagnement des victimes de violences sexuelles », exclusivement destinée aux thérapeutes, mise au point par Sabine Seguin, thérapeute biodynamique depuis de longues années et spécialiste de la question des violences sexuelles.

Un parcours de soins personnalisé

Le parcours de soins spécifique et personnalisé qu’elle a conçu permet à chaque personne de se reconstruire à son rythme, en réapprenant les concepts de limites, de juste distance, d’intégrité physique et psychique, de sécurité intérieure, et en se libérant de l’emprise de l’agresseur, incorporée depuis tant d’années. Il s’agit avant tout de réveiller le potentiel inné d’autoguérison du corps en s’appuyant sur des techniques et des outils simples et doux, comme les rêves éveillés dirigés, des mises en situation, de l’art-thérapie ou des jeux. Comme le dit Sabine Seguin, « Reconquérir son territoire, son intégrité corporelle et psychique, s’accueillir dans toutes ses dimensions, retrouver l’amour de soi pour réinvestir la relation à l’autre constituent autant d’étapes vers la résilience. »

Mettre fin à l’emprise et se reconstruire

Depuis, je reçois de nombreux patients adultes victimes de viol ou d’agression sexuelle, à qui je propose un accompagnement empreint de douceur, de respect et de confiance, où nous explorons ensemble les ressources qui favorisent la reconstruction de la personne dans toutes ses dimensions. En mettant un terme à l’emprise née de l’incorporation de la charge de violence que lui a transmise son agresseur, et en se réappropriant son intégrité corporelle et psychique, le patient réinvestit progressivement tous les aspects de son existence et se libère des conséquences des agressions qu’il a subies. Une nouvelle vie commence alors.

Poser une question, prendre un rendez-vous

47 bis, rue de la Touche.  78610 Le Perray en Yvelines

Possibilité de séances par zoom